L’Aubrac est un plateau de moyenne altitude situé sur les départements de la Lozère, du Cantal et de l’Aveyron. Dés qu’enneigé, il devient un espace favorable aux activités nordiques, ski de fond, raquette, mais aussi au snowkite. Pratiqué dés les années 2000 par quelques rares snowkiteurs, sa fréquentation augmente régulièrement chaque hiver. Les deux lieux de départ habituels sont le col d'Aubrac et le col de Bonnecombe. De par sa dimension (l’espace accessible mesure 18 km de long sur 3 km de large) l'Aubrac reste un lieu totalement sauvage. Ce blog est destiné à renseigner les pratiquants. (Latitude 44°34'14.7" - longitude 003°07'18.5" pour le départ du col de Bonnecombe)

10 février 2014

Un lieu pour croiser les infos sur le site

Amis snowkiteurs,

Le but de ce blog est de dynamiser et de sécuriser l'espace snowkite du plateau de l'Aubrac,  en procurant une information adaptée sur les zones de départ, sur ce que l'on peut faire là haut.

Conjointement, il serait bon de trouver un processus (outils) parallèle,  pour échanger entre les utilisateurs du lieu de l'information sur:
- l'état de la neige,
- qui est susceptible de monter  (pour ne pas être solitaire, pour effectuer du covoiturage ? )
- que celui qui repère la bonne journée puise l'exprimer (demain mardi 11/02 cela semble jouable par exemple ! c'est vrai ! )
 - le débriefing de la journée là haut, etc...(la demi douzaine qui y étaient ce dimanche 09/02/2014 ont sûrement à dire....)
- les problèmes rencontrés (si il y en a eu)
- des remarques pour tous,

Un processus d'échange non invasif qui laisserait le choix à chacun d'aller lire ou pas.
 Qui a une idée technique ? (Groupe facebook ?)

Allez y de vos idées et commentaires.

6 commentaires:

  1. Un des membre de la 1/2 douzaine de snowkiteurs présent ce dimanche à Bonnecombe tient à rappeler aux amoureux de cette discipline et à tous ceux qui respectent la nature, combien ce site est magique. Il nous ouvre les portes de la liberté et nous fait cheminer des heures entières au cœur des immensités sauvages de l'AUBRAC. On ne se lasse pas de tourner virer et partir à l'aventure; on en oublie sa technique pour s'émerveiller devant la beauté de cet environnement si authentique. Seule la raison nous fait revenir au point de départ avec une seule envie: repartir au plus vite sur ces terres.
    Merci a Bertrand, Stéphane et Jacques qui m'ont fait découvrir il y a quelques années déjà cet univers dont on ne se lasse jamais et que l'on aime à son tour faire découvrir.
    Sportivement JEROME

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton commentaire. En effet quel bonheur d'aller musarder dans ce paysage sauvage au travers des espaces de pâture et de leurs nécessaires clôtures, de la neige et du vent. Le snowkite trouve là une extraordinaire dimension !

      Supprimer
    2. Pour moi, paysage sauvage ne rime pas avec clôtures nécessaires....

      Supprimer
  2. Je suis pour !!!!!!
    plus on a d'infos , mieux c'est !!!!

    RépondreSupprimer
  3. A la base de ce plateau de l'Aubrac une économie, celle de la race d'Aubrac, une histoire, celles des moines et de leur travail de défrichage, une identité, la tradition de la transhumance, des propriétaires de "montagnes" divers, des pâtures, des troupeaux. Alors, la clôture et son "terrible fil de fer barbelé" (terrible pour les voiles) oui, c'est nécessaire. Notre activité doit s'y plier. Nous ne sommes que des invités bien ponctuels.
    Lorsque tu prends le temps de la découverte, lorsqu'il y a un peu de neige, il est tout à fait possible de traverser le plateau du col de Bonnecombe à la station du Bouyssou (et retour)
    Sur certaines zones, les portes sont ouvertes, sur d'autres, il y a toujours un coin avec une congère qui recouvre la clôture. Et lorsque il n'y a plus d'autre possibilité, sur un lieu choisi, tu accroches les arrières sur la clôture, la voile se pose, tu passes tranquillement la clôture et tu redémarres. (Cela procure même un peu de repos) .
    Sûr, que pour ceux qui ont une voile nautique, le sujet est différent.

    RépondreSupprimer
  4. salut bonne a.p. neige un peu mouiller le vent c'est etablie vers 15h on etait en 10 11 paysage super avec un peu de soleil sympa . thierry hugue

    RépondreSupprimer